17/02/2006

Ozan Trio. "Konsert"

medium_05OZAN.jpgCHANSON EN BRETON

KELTIA MUSIQUE

Le trio acoustique formé de Malo Carvou, Armel An Héjer et Bernard Bizien revisite la chanson en breton de manière très originale. Le chanteur malicieux vous parle à l'oreille, la guitare est aussi folk que manouche, la flûte traversière à l'irlandaise flirte avec le musette. Voilà un enivrant cocktail d'ondes positives !

28/02/2004

Ewen/Delahaye/Favennec. "Kan Tri"

medium_03_EWEN_DELAHAYE.jpgCHANSON

(PRODUCTION DYLIE / COOP BREIZH)

Un disque chaleureux, généreux, festif, tendre, rêveur, poétique mais aussi capable de se mettre en colère : l’album « Kan Tri » du trio majeur Patrick Ewen, Gérard Delahaye et Melaine Favennec tient toutes ses promesses. Au gré des titres, ils échangent des perles de leur répertoire, agrémentées d’emprunts traditionnels, tenant tour à tour les rôles de chanteur, choriste, guitariste et violoneux. Un titre est interprété en anglais. Sinon, c’est en français et en breton que les émotions joyeuses ou graves sont transmises, et parfois dans les deux langues à l’intérieur d’un même morceau.

 

ALBUM COUP DE COEUR 2003

Dom Duff. "Straed an amann"

medium_03_DOM_DUFF.jpgFOLK POP ROCK EN BRETON

(BNC PRODUCTIONS / COOP BREIZH)

Guitariste du groupe de fest-noz Diwall, Dom Duff présente son premier album sous son nom. Il est riche de dix chansons originales aux images poétiques percutantes, qu’il interprète en breton. Sa tentative de libérer la langue ancestrale de son costume de musique traditionnelle en l’habillant de climats folk-pop-rock acoustiques est remarquablement réussie. La production artistique est à la hauteur. Elle est signée Pascal Lamour. Il intervient sur l’opus en jouant de divers instruments. On y croise également Ronan O’Snodaigh (aux bodhran et percussions), membre du groupe irlandais Kila. Le titre de l’album signifie « La rue au beurre ». Il n’a pas fini de faire fondre ses auditeurs.

 

ALBUM COUP DE COEUR 2003


27/02/2004

Cap Horn. "Escales Marines"

medium_03_CAP_HORN.jpgCHANTS DE MER

(KELTIA MUSIQUE)

Quatuor de la région brestoise, Cap Horn chante la mer d’hier et d’aujourd’hui en faisant résonner les mots de poètes disparus (Richepin, Brauquier) et d’auteurs contemporains (Tanneau, Girou). La vieille marine de commerce ou de guerre (« Chanson de bord », « La mort du porte-enseigne ») pointe son étrave dans l’opus où les voileux du XXIe siècle tirent également leurs bords (« La tong et le sabot »). Cap Horn n’oublie pas ceux qui restent à terre (« Jour de pardon ») ni la tristesse qu’il y a à les quitter (« Petite fille maritime »). Un vent de folk venu d’Irlande, d’Ecosse et de Scandinavie souffle sur les morceaux.


 

Bâbord Amures. "La Marine"

medium_03_BABORD_AMURES.jpgCHANTS DE MER

 (CREON MUSIC)

Les chants de mer qu’interprète ce groupe de la région de Saint-Malo, fondé il y a une quinzaine d’années, ont des origines diverses. Au gré des dix-neuf titres, on croise des traditionnels (« Pique la baleine »), un Michel Tonnerre (« La Taverne »), des textes empruntés aux grands de la chanson française (Brassens, Souchon) et des compositions personnelles (« Le Grand Léjon »).

Bâbord Amures utilise les instruments du folk (banjo, mandoline, violon, accordéon, guitare) en affichant un goût certain pour le bluegrass et les harmonies vocales soignées. « Le mal de mer », thème peu abordé, est naturellement traité en blues.